Devenir accroc à un roman-réalité

30 août 2011 | par Robinson Billy
visuel de l'article

Quatre jeunes auteurs sont sélectionnés pour participer à la première expérience de roman-réalité.

Xavier, Lauriane, Élizabeth et Félix ont passé haut la main leur audition et auront maintenant la chance magnifique de s'isoler pendant deux semaines dans un superbe chalet situé dans le nord de Charlevoix. Ils devront rédiger de courts textes, pour, le soir venu, nous raconter leur journée dans les moindres détails. Simple? Tout ceci pourrait paraître des plus reposant, presque des vacances, mais le directeur du projet veut de l'action. Et si les auteurs n'en créent pas, il fera tout pour déployer pièges, énigmes et machinations afin de mettre les participants à l'épreuve.

alt text

Voilà la trame toute particulière que propose le jeune auteur de Québec, Dominic Bellavance, dans ce nouveau roman. Un roman qui surprend par l'originalité du contexte. Si, comme un bon show de télé-réalité, la fin est somme toute prévisible (il semble que nous avons toujours une petite idée de qui va gagner avant la fin) et sachant que tout ceci ne peut que mal se terminer, la finale est efficace et bien sensationnelle à souhait...

L'appât du gain, la célébrité instantanée, les coups bats, l'hypocrisie, la jalousie et surtout les manigances nous entraînent dans cette lecture rythmée et moderne...N'étant pas un fan de télé-réalité, je peux maintenant mieux comprendre l'engouement pour ce type de ... jeux !

L'auteur abordait déjà un sujet actuel dans le très réussi « Toi et moi, It's complicated», avec ce « Roman-réalité », il dépeint d'une main assurée une critique sociale honnête sur cette jeunesse un peu désabusée et peut-être trop choyée... De plus, l'auteur réussit à bien maîtriser cette écriture à cinq mains ! Puisque chacun des personnages fait la narration à tour de rôle, c'est ici cinq personnalités différentes qui s'expriment au fils de pages... Dominic a réussi à donner une couleur particulière à chacun et ce n'est pas une mince tâche...Bravo !

Ceux qui connaissent Dominic apprécieront les différents clins d'oeil, dont celui fait au « Temps perdu » de l'arrondissement Sainte-Foy, à Québec... lieu où l'auteur aurait écrit la plupart des pages de ce roman.

Visitez la page facebook : https://www.facebook.com/roman.realite

Publié le 30 août 2011 dans: Littérature québécoise

Share

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

captcha

À propos du blogueur

Pochette
Robinson Billy

Je suis de Québec. J'adore faire des découvertes littéraires et musicales. Je suis curieux et passionné de culture! J'ai un blogue depuis quelques années, culturils.com . Déjà deux ans au service de CoteBlogue !

Billet(s) récent(s) du blogueur